Films du Soleil

 

Mémoire(s) du cinéma à Marseille

Les Films du Soleil, société de production, spécialisée dans la saisie de l’actualité et sa mise en mémoire, existe depuis presque 60 ans à Marseille.Elle a été fondée en 1952 par Jean HUBINET et c’est Jacques, son fils, qui la dirige aujourd’hui, aidé par sa femme Patricia et une vingtaine de collaborateurs.
Sa réussite et sa pérennité tiennent au fait, qu’au fil du temps, ses dirigeants ont su évoluer et se doter des technologies les plus récentes et les mieux adaptées à la demande, elle-même en constante évolution.

 

Le temps des « actualités »


C’est en tant que reporter pour la « Fox Movietone » que Jean HUBINET a commencé sa carrière, à Marseille, en 1952.
Comme les 25 reporters cinéastes (5 par société) employés par les grandes agences de presse qu’étaient La Fox, Gaumont, Eclair, Pathé, Les actualités Françaises, il avait pour tache de filmer, en 35mm, tous les événements qui constituaient l’actualité de Marseille, de sa région et du bassin méditerranéen.  Envoyés au siège parisien, ses sujets étaient développés, montés et mixés avant d’être diffusés dans les salles de cinéma de tout le pays. C’étaient les « actualités » projetées, systématiquement, avant le grand film !


Les films d’entreprise


Dans les années 1960 – 1970 Jacques HUBINET poursuit l’activité de son entreprise dans la réalisation de ce qu’on appelait alors le « film industriel », « film institutionnel » ou « cinéma d’entreprise ». C’était l’époque bénie des « Trente Glorieuses » et les grandes entreprises, fières de leur réussite, souhaitaient faire connaître leur mode de fonctionnement et leurs réalisations.
Les Films du Soleil qui disposaient déjà d’un équipement performant et d’un vrai savoir-faire, se taillent une part du lion et une belle reconnaissance dans ce nouveau marché.
Ainsi sont engrangés des documents dont la valeur, en tant que témoignages de la « mutation » qu’a connue la région pendant ces années d’embellie, demeure intacte :

Aménagement de la Durance et du Verdon (EDF, CEA,…)
Houillères de Provence,
Grands travaux sur le Rhône,
Aménagement de l’aire portuaire de Fos sur Mer
Construction des Autoroutes du Sud de la France



L’information à la télévision


Dans les années 1980, en même temps que disparaissent les séances « d’actualités » des salles de cinéma, se développent les supports vidéo broadcast pour l’enregistrement et la diffusion à la télévision. Les Films du Soleil réagissent à cette nouvelle donne dés qu’une caméra compacte apparaît sur le marché: La Betacam. Ils travaillent alors pour TF1, la Cinq, première chaîne privée gratuite, M6, ARTE, F2, United Press, etc.
Professionnels de l’urgence, ils développent des camions de production et de transmission en direct pour les chaînes de télévision, d’abord en hertzien, puis par satellite. Aujourd’hui à la tête d’une flotte de 16 véhicules DSNG, dont 3 en HD multicams, ils sont, depuis 1994, associés à France 2, par un contrat prévoyant une disponibilité permanente 24h sur 24, 7 jours sur 7 !

 

L’information sur Internet


C’est le nouveau challenge que se sont donnés les dirigeants des Films du Soleil : offrir de la télévision de proximité, hors actualité, accessible dans le monde entier depuis son ordinateur, son téléphone portable : « où on veut, quand on veut ». C’est le projet « mativi-marseille.fr » qu’il est déjà prévu d’étendre à une couverture plus large de la région : ce sera « mativi-provence-alpes.fr », « mativi-riviera », … !
Ce sont des courts reportages qui sont proposés, chaque semaine, en visionnage libre, pour valoriser les initiatives des hommes et des femmes et  des entreprises de la région en liaison avec la culture, l’économie, le tourisme et le sport. Après leur diffusion, tous ces reportages, réalisés en HD, sont archivés et resteront accessibles au public, en ligne, pendant plusieurs années.


Les moyens mis en œuvre


L’évolution de l’offre n’a été possible que parce que, à toutes les étapes, les Films du Soleil se sont dotés des techniques les plus avancées dans leur domaine.
Ainsi peuvent-ils couvrir tous les besoins de la chaîne cinématographique et télévisuelle, de la captation à la diffusion en direct, partout dans le monde, par fibre optique et par satellite. De la production à la postproduction, l’étalonnage, …

En guise de conclusion !...logo films du soleil


S’il était (encore !) nécessaire de démontrer la remarquable adaptabilité des Films du Soleil aux besoins, toujours nouveaux, de leur activité … il suffirait de comparer leurs « logos » !
Au simple soleil rayonnant du début s’est, maintenant, substitué un charmant ferry-boat, satellisé autour d’un globe terrestre sur lequel Marseille occupe tout l’espace !

www.filmsdusoleil.com